J+1 - 09 Janvier 2007 -

Publié le par Mayou & Neric

Bercés par les mouvements du train ; 7heures, une musique chinoise calme et posée se met en route durant 5 minutes puis toutes les lumières se rallument d’un coup… Sympathique comme réveil ! Arrivés vers 9h, plantés au milieu de la place tels des touristes étrangers perdus, nous nous faisons directement accoster par des dizaines de rabatteurs nous vendant du mieux qu’ils peuvent les services des hôtels pour lesquels ils ‘travaillent’. C’est un peu difficile de prendre des décisions dans ces conditions et ils misent sur cette faiblesse pour se montrer très insistant et parfois très efficace. Nous trouvons finalement un rabatteur pour l’hôtel où nous avions prévu d’aller : le LuDao (45Y le lit en dortoir, eau chaude garantie ! - NO.80 West 8th Street, Xi'an -). Dès nos affaires déposées, nous partons à la recherche d’un bon petit déjeuner, nous optons pour du chinois et sommes servis ! Etrange soupe fumante de nouilles avec viandes, champignons et objets flottants non identifiés… Ça n’a pas l’air spécialement ragoûtant mais c’est revigorant ! C’est même bon accompagné de mantou (满头) (petits pains chinois) à tremper… et au moins ça cale pour un moment !

 

Une fois installés et d’attaque pour une bonne journée de visite, notre hôtel nous propose d’aller à l’armée enterrée de XiAn (兵马俑 - Terracotta Army Warriors) pour 200 yuans, nous refusons et prenons le bus public n°306, c’est 7Y l’aller pour environ 1h de trajet ! (Je vous jure ces chinois, toujours prêt à se faire des sous !) Le seul parie, c’est de savoir où descendre… heureusement c’est le dernier arrêt !

L’armée enterrée coûte 35Y avec nos cartes étudiantes. Il y a tout un complexe commercial qui se construit autour et c'est plutôt dommage! C'est énervant de les voir arranguer le touriste et suivre les gens avec les petites statues et nous dire: '1$, 1$ only ! Heureusement qu'on est en basse saison et qu’un large nombre de boutiques et bouis-bouis à souvenirs sont fermés. Il y a aussi peu de touristes, c'est déjà ça. A l'intérieur, il y a 3 sites d'excavations. Il vaudrait mieux les faire en sens inverse du troisième au premier car ce dernier est de loin le plus impressionnant!

Le premier site a été découvert en 1974 par des fermiers et le site est maintenant classé patrimoine mondial par l'Unesco, il est souvent référé comme 'la 8ème merveille du monde'.

C’est vraiment émouvant! Tous ces soldats (environ 6000 guerriers et chevaux de terre cuite) en rangs serrés qui attendent leur empereur... en plus, ils sont vraiment bien conservés. Je suis certaine que de nuit, ça doit donner un aspect grandiose et effrayant. L’avant-garde est constituée de 3 rangées d’arbalétriers et d’archers. Derrière, se tient la troupe, des soldats en armure portant des lances, des haches et d’autres armes à long manche, accompagnés de 35 chariots tirés par des chevaux.

Nous sommes  restés au total 3h dans le complexe à voir les sites, l'exhibition, le travail des archéologues (qui reconstituent certaines statues comme de gigantesques puzzles), les explications sur ordinateur... Plus on observe, plus on remarque de détails (en dehors de l'effet grandiose) anodins à première vue: par exemple, les coiffures des soldats (de toutes sortes et de toutes formes, assez compliquées, ces soldats devaient en passer du temps pour atteindre un tel résultat !), les visages, tous arborant une morphologie et une expression différentes, les barbes, les costumes en fonction de leurs rangs (les cavaliers portent des surplis à manches serrées, de petites cottes de maille et des coiffes à l’épreuve du vent), les chevaux si bien détaillés...

On apprend qu’un traitement protégeait les armes (réelles) de la rouille et de la corrosion, si bien qu’elles étaient encore aiguisées après 2000 ans passés sous terre !

Qin Shihuang (l’empereur ayant ordonnée ces constructions autour de son mausolée) devait être un peu fou mais ça paye! Qui peut se targuer d'avoir laisser une telle trace...

Au retour, nous avons eu un petit aperçu de Xi’an de nuit, qu'on explorera mieux demain... A première vue, c'est plus petit que Pékin, mais sans doute plus agréable à vivre même s'il y a ici aussi beaucoup beaucoup de trafic! Enormément de commerces... la vie semble cependant moins chère. Et le vieux côtoie agréablement le neuf. Parfois on se demande comment les bâtiments tiennent debout avec tous les ajouts qui leurs ont été imposés :) Ici, les rues passantes semblent avoir pris le dessus sur celles réservées aux voitures (sans doute qu’une illusion…). Enfin, les chinois ont l'air plus métissés qu'à Pékin. Les visages changent, ils semblent plus proches des Tibétains et leur faciès bien connue et tout à fait remarquable. Le visage, la peau, les mains marquées par le temps et le climat. Cependant, le clivage n’est pas encore tout a fait marqué, nous le rencontrerons sûrement plus tard, en nous rapprochant du Tibet.

Bon, pour dire vrai, la fatigue se fait sentir alors à demain !

Publié dans Voyage en Chine

Commenter cet article

Neric 12/02/2007 10:08

Et oui, à demain AC ! Vous allez avoir nos petites histoires tous les jours, pendant 1 mois ! J, J+1, J+2, J+3... En exclusivité, demain c'est la visite de Xi'An, et après-demain l'ascension de l'une des 5 montagnes sacrées de Chine, HuaShan... Mais, chut... Secret !

anne claire 12/02/2007 10:02

super!...heu...,à demain ?!