J+9 – 17 Janvier 2007 –

Publié le par Mayou & Neric

Nous nous reposons à l’Holly’s Hostel pour 15Y la nuit et avec eau chaude (plutôt bouillante, hum !) à volonté et toilettes à l’Européenne (pour les fillesJ).

Chengdu : influence Tibétaine, quartier Tibétain, lait et viande de Yak dans les restaurants.

 

Nous ne sommes plus habitués à tant de luxe, c’est vraiment le pied ! Il n’y a pas de couverture chauffante ou de chauffage mais au fur et à mesure que nous descendons dans le sud, la température se fait de plus en plus supportable et agréable… Le soleil commence à nous réchauffer, un vrai bonheur !

Notre première mission… Devinez ?! … Lessive générale !!! Héhé, ce n’est pas que l’on commence à sentir…mais un petit peu quand même (déjà un peu plus de 10 jours que nous sommes partis)… C’est vraiment heureux qu’il fasse froid, ça évite trop d’odeur !

5Y la machine, 2Y un paquet de lessive et notre linge sèche au soleil sur le toit de l’hôtel ! Pendant que le linge fait sa toilette, nous faisons la nôtre et nous nous donnons rendez-vous sur la terrasse (au 3ème) de l’hôtel, appelée l’Holly’s restaurant. Au menu, pancakes à la banane, au chocolat, aux pommes, aux pommes de terre, au jambon, et bien d’autres saveurs…  Café, thé au gingembre, muesli aux fruits et yaourt, omelettes…  Hum… nous nous rattrapons sur tous les plats sautés, abrégés, très ou trop chinois… !

Les bourgeons en fleur, le temps beaucoup plus clément qu'hier, nous nous rapprochons définitivement du Sud...

Nous décidons aussi de partir acheter nos billets de train pour KunMing (apparemment ce sont les plus durs à obtenir) dans 3 jours (samedi 20 janvier, déjà !). Pour rejoindre la gare, c’est une véritable expédition dans cette grosse ville et l’hôtel prend 45Y pour chaque réservation de billet, c’est vraiment trop ! Nous apprenons que l’on peut réserver des billets dans un petit guichet pas loin… en route ! Nous en profitons pour visiter un peu les alentours de notre hôtel que nous n’avons pas vraiment observé hier !

Notre hôtel se trouve dans le quartier tibétain de ChengDu. Non pas que l’architecture soit très typique, loin de là mais les boutiques et les habitants le sont. Les petits commerces sont remplis d’encens, de bouddha, d’étoffes et vêtements jaune d’or pour les moines, d’encensoirs et autres objets de culte…

C’est fou, nous nous attendions à ne pas beaucoup apprécier une si grosse ville mais pas du tout. Même les grosses rues qui entourent notre hôtel sont décorées de bois et abritent quantités de commerces. C’est une grosse ville mais elle a un certain charme ! Il y a des jardins sur les toits des immeubles, et certains des bus de ville sont tout en bois…

 

Cependant, comme prédit, nous avons eu beaucoup de problèmes pour réserver nos billets de train. Tout d’abord, il n’y avait plus de billet en couchette (ni dur, ni souple) pour le jour que nous avons choisi. Nous avons alors regardé le prix de l’avion, qui était au final à peine plus cher que les billets en couchettes souples mais au moment de payer, la personne nous dit qu’au final, ils n’ont plus de ticket à ce prix là, ils sont tous vendu jusqu’à dans une semaine ! Nous revenons donc à notre idée du train et finissons pas dégoter des tickets en couchettes souples (les seuls qui restent…) pour le jour suivant, c’est-à-dire le dimanche 21 janvier. Tant pis ou tant mieux, on a un jour de plus pour se reposer à ChengDu.

Nous profitons de notre promenade et visitons le temple Wuhou. Wuhou peut être traduit par le terme ‘Ministre de la Guerre’, un titre donné  à Zhuge Liang, un célèbre stratège militaire du temps des 3 Royaumes. Le temple est également dédié à Liu Bei, l’empereur de Zhuge Liang. Le temple de Liu Bei, le temple Hanzhaolie y a été déplacé pendant la dynastie Ming. Nous n’avons en réalité pas vraiment apprécié le temple puisque nous n’avons pas pu le visiter. Hé oui, les chinois commençaient les préparatifs pour le nouvel an chinois. Le parc, lui est charmant et on pouvait admirer le petit lac autour duquel il y avait quelques chinois jouant au carte, d’autres organisant des mini concerts et également ceux pratiquant du Tai-chi-juan… Des décorations de nouvel an aux couleurs perçantes donnaient une impression futuriste au décor plutôt traditionnel du lieu. Nous avons ensuite découvert la rue Jinli. C’est une petite rue complètement restaurée au décor traditionnel. On y vend de tout, des souvenirs pour touristes (dans cette rue, il est interdit de négocier et les prix sont assez raisonnables), des restaurants (proposant des plats européens) et des échoppes, proposant une multitude d’amuse-gueule à la chinoises. Nous y avons dîné, goûtant un peu à tout…

 

Publié dans Voyage en Chine

Commenter cet article

Elodie 27/02/2007 08:00

Vivement la suite ;)
Ca a l'air très sympa Chengdu! Sinon une ruelle où il est interdit de négocier? Wah j'ai de la peine à y croire :p.