Le bol Tibétain qui 'chante' !

Publié le par Mayou & Neric

La petite Marielle est partie pour la ville de Ha’ErBin dans l’extrême Nord de la Chine (à la frontière de la Russie ) pour assister à un festival des glaces avec sculptures et illuminations. Nous aurons bien sûr le droit à un petit compte-rendu dès son retour ce week-end, mais pour le moment, moi, je suis bien embêté, car le journal de bord de Mayou s’arrête à ChengDu, et… Nous sommes à ChengDu… Alors j’ai un peu de mal à mettre en ligne son travail…

Cependant, ce n’est pas un problème n’est ce pas, nous allons mettre en œuvre notre capacité d’adaptation et je vais vous raconter mes petites histoires ! Tiens hier, lorsque nous sommes allés nous balader avec Moman et Tata Annick, nous sommes tombés sur un petit couple de Tibétains qui nous ont présenté un bol soit disant ‘magique’… Et oui, il ‘chante’… Comme vous pourriez faire ‘chanter’ une coupe de cristal avec vos doigts humides, on peut faire ‘chanter’ ce bol à l’aide d’un pilon en bois ; la sonorité qui en ressort est vraiment ‘ébouriffante’ ! Jugez-en par vous-même ! Ici, je joue donc bien du bol !

 


Pas encore tout à fait au point, le son (l'écho) peut durer plusieurs minutes... Il est vrai que l'on ressent 'quelquechose' à l'intérieur en écoutant cette vibration.

Leur sonorité étonne toujours les Occidentaux. Les bols chantants sont bien davantage que de simples objets de culte. Ces récipients métalliques seraient aussi des outils thérapeutiques…

D’un usage largement répandu dans la région de l’Himalaya, les bols chantants sont constitués traditionnellement d’un alliage de sept métaux correspondant aux sept planètes sacrées : l’or, correspondant au Soleil, l’argent à la Lune , le mercure à Mercure, le cuivre à Vénus, le fer à Mars, l’étain à Jupiter, l’antimoine à Saturne.

Ils contiennent parfois des météorites ferreuses recueillies dans la région de l’Himalaya, et ces météorites confèrent aux sons qu’ils émettent une pureté vibratoire et une qualité spécifique les rattachant à la musique des sphères. L’origine des bols chantants remonterait à l’ère pré-bouddhique bön où dominait le chamanisme. Ils feraient partie des objets rituels servant par exemple au culte des divinités, dans la divination ou l’exorcisme et certaines applications de l’état de transe.

Appelés faussement « bols tibétains », leur origine étant vraisemblablement népalaise, les bols chantants sont généralement de fabrication artisanale et leur teneur en métaux divers est très variable ainsi que le dosage dans les alliages. Chaque bol produit donc un son dont le timbre, la hauteur, l’intensité et la durée est unique. On en trouve de tailles, de formes, d’épaisseur différente. Les uns, à usage domestique, sont simples, les autres, à vocation spirituelle ou thérapeutique, sont gravés de décors symboliques, étoiles, points, cercles concentriques, lettres tibétaines… Certains émettent jusqu’à plusieurs sons pouvant durer plusieurs minutes, selon le point de percussion.

Un instrument sonore d’évolution

Quelques monastères bouddhiques tibétains détiennent de très ancien bols chantants « sacrés » qui ont une véritable fonction d’enseignement aussi, sinon plus, éloquent que les enseignements verbaux. Entre les mains des maîtres engagés sur la Voie du Son (Nada yoga), les bols ont un pouvoir spirituel, psychique et physique exceptionnel. Les bols chantants constituent une précieuse aide à la méditation. Leur simple écoute est d’ailleurs un acte de méditation en soi.

De longue date au service du développement spirituel, les bols chantants contribuent aussi à la réalisation d’un mieux-être physique, émotionnel et psychique. Certains musiciens utilisent les bols chantants en association avec d’autres instruments de musique - sitars, tingshas, tambours, gongs ou autres instruments rituels. Un ensemble de bols chantants seuls produit une musique dont la mélodie est très éloignée de la musique chromatique occidentale.* Le bol chantant est aussi « bol soignant » pour qui, plongé dans un véritable bain sonore, atteint à sa propre source énergétique de guérison.

« Notre corps étant constitué de liquide à hauteur de 70-80 pour cent, les vibrations émises par les bols chantants pénètrent sans distorsion ni dissonance jusqu’à chacune de nos cellules et peuvent amener une réorganisation et une autocorrection de l’ensemble. Ils exercent ainsi sur le corps un effet de libération et d’harmonisation considérable. » précise-t-il.

Massage sonore

Un massage sonore est une expérience vibratoire acoustique, un véritable toucher que le son opère en profondeur de manière agréable, un voyage intérieur dont même les malentendants ou les sourds peuvent ressentir les effets. Le massage peut se faire avec un ou plusieurs bols, grands ou petits. Il débute par un moment de méditation assise au son d’un gong chinois. Le massage à proprement parler se fait dans la position allongée, autour d’une série de seize bols chantants.

Les bols sont placés de part et d’autre du corps par ordre décroissant, des tons aigus aux tons graves. Deux autres bols sont posés sur le corps. On les fait vibrer à l’aide d’une mailloche et d’un bâton de bois. Les sons produits vous plongent dans un état de profonde relaxation. Grâce aux vibrations sonores, le corps retrouve son harmonie naturelle propre.

Une fois terminé le massage, le léger tintement des tingchaks (petites cybales tibétaines) vous invite à émerger de votre moi profond pour revenir, détendu, à l’ici et maintenant. Un massage manuel du cou vient parachever la séance. Il crée harmonieusement une plage de silence où viennent lentement mourir les dernières vagues vibratoires. (www.bouddhisme-actu.net)

 

Publié dans Insolite

Commenter cet article

Saleime 09/09/2009 15:36

lxj 25/02/2007 16:47

re
juste une p'tite remarque:  Trop belles tes photos!!
Je n'ai jamais assez découvert de mon pays... merci. 
Trop beau ton univers de blog ;-) 
Bonne continuation!

Roro 24/02/2007 07:21

Super voyage.
Je n'ai pas encore tout lu car je n'ai pas internet, je pense telecharger les pages ca sera plus simple.
Ca donne vraiment envie, on pourra avoir un resume des frais pour ce genre de voyage? afin d'economiser pour tenter aussi cette magnifique aventure
Et bonne annee a vous 2
Roro en chine

Roro 24/02/2007 07:16

c'est bon a savoir, je dois me rendre a hk pour mon visa ...
la grande classe ce train

isamu 23/02/2007 14:13

bonne annee du cochon