Nos petites histoires de la vie courante…

Publié le par Mayou & Neric

… celles que l’on ne pourrait pas vivre, en France, ou très rarement… Il arrive que dans ce pays, ou l’histoire, les coutumes, les traditions [et donc la culture] sont tellement différents des nôtres qu’il arrive parfois se retrouver nez à nez avec une situation dont le résultat n’est pas forcément celui que l’on attendait, on ne sait comment réagir ou encore on se retrouve dépourvu de tous moyens… Le choc culturel et son adaptation relève très souvent de « l’expérience » mais peut parfois tout à fait être réglé par une très bonne réactivité… Dans l’exemple ci-dessous, Tamir, Steve et moi-même nous rendons dans le Nord de Beijing pour courir un Marathon de 5km en faveur des jeux olympiques. Le Marathon se trouvant au lac de l’ancien palais d’été, nous décidons de nous y rendre en bus, avec 3 changements, nous y serons dans un peu moins de deux heures… Nous voici à l’arrêt de bus à côté de chez nous, bondé de monde, comme d’habitude, puisque toutes les lignes s’arrêtent au même endroit. Le bus s’approche de nous, dans celui-ci, on peut monter, et à l’avant, et à l’arrière (dans certains bus, la montée ne se fait qu’à l’avant pour le contrôle du ticket ou de la carte de transport en commun), je me décide à quitter Tamir et Steve qui font la queue pour monter à l’arrière et me dirige vers l’avant du bus ou il semblerait y avoir un peu moins de monde. Lorsque je cours, j’aime bien avoir de la musique, cela m’entraîne, j’ai donc mon ipod branché sur les oreilles, avec ses écouteurs blancs caractéristiques, je monte et passe ma carte sur le contrôleur magnétique, tout va bien…

[Tout se passe maintenant en moins de 3sec] … Je me retourne et remarque que le petit chinois juste derrière moi, a dans la main exactement le même ipod que moi. (Je ne réfléchis pas plus que ça, j’ai toujours de la musique dans les oreilles…) et là je le vois débrancher le fil d’un coup sec de ‘son’ ipod… [La musique de ‘mon’ ipod se coupe…] Mais m*** c’est mon ipod ! Je chope le chinois et lui prends les deux mains, il me montre ses deux mains en baragouinant des ‘什么, 什么 ?’ – ‘Quoi ? Quoi ?’, il n’a plus rien dans les mains, il est juste à l’entré du bus, personne n’est sortie, il est bien quelque part… Là je vois un autre chinois qui lui passe derrière, entre le chauffeur et lui et passe à mes côtés [Tout ceci est bien sûr compris dans les 3sec], en une fraction de seconde, je me rappelle que Tamir et Steve sont montés à l’arrière du bus et je gueule à tue-tête en français qu’il ne laisse sortir personne et qu’il fouille tous les gens qui veulent sortir. Je cours vers l’arrière du bus telle une furie (qui est toujours bondé… Les gens nous regardent tous sans réagir, le chauffeur à même sortie la tête pour voir ce qui se passe) et sors par l’arrière pour voir si quelqu’un part en courant… Personne… Soudain, Tamir m’appelle du bus et me dit qu’il à l’ipod, une chinoise lui montre du doigt l’ipod gisant par terre, jeté à la va-vite pendant la bousculade. On a l’ipod, je retourne vite vers l’avant pour voir ce qu’il en est du premier chinois, bien sûr, plus là… A l’arrière, aucune idée de qui ça peut bien être, et non, je ne peux pas compter sur la délation, ça ne marche pas ici…

Résultat des courses, grâce à une réaction rapide et la présence de Tamir à l’arrière du bus, j’ai toujours mon ipod, mais c’était la première fois qu’un pickpocket arrive à mettre la main dans ma poche, je n’ai vraiment rien senti… J’étais assez secoué lorsque le bus est reparti mais aussi vraiment énervé par tout ce petit monde qui n’a fait que regarder, sans lever le petit doigt… Cela fait maintenant quelques mois, ma frustration est descendue et d’autres histoires me sont arrivées, mais ce sera pour un autre épisode… Juste un conseil, lorsque les places sont bondées, toujours bien faire attention à ses affaires, cela n’arrive pas qu’aux autres…

 

3 photos du marathon avec Tamir et Steve mes deux colocataires de l’année dernière.

undefined

undefined

undefined

Commenter cet article

Anna 14/09/2008 20:36

“事不关己,高高挂起”反映了现今很多中国人的处事风格!找回你的ipod已经算幸运了,嘻嘻。。。。。。

isamu 07/03/2008 02:32

J'ai jamais vécu ca (touche du bois), mais c'est vrai que le manque de réaction n'est pas typique chinois.
La BBP à été un semi-echec, peu de monde et l'ambiance était donc beaucoup plus calme et moins festive.

Eric 06/03/2008 03:45

Ahah, meuhh non j'suis pas enervé, total contrôle esprit zen... Bah c'est vrai que pour une première fois, ça fais réfléchir, mais c'est partout pareil je suppose, et il est vrai que la majorité des cas, les gens ne réagissent pas forcément, que ce soit ici ou ailleurs... (Comment s'est passé la blogger party?) Neric

isamu 06/03/2008 02:12

On sent le neric vénère pour son iPod sur la dernière photo.
C'est flippant ces histoires, il faut vraiment, vraiment faire attention.